« The future is female ! »

Aujourd’hui plus que jamais, le président américain, Trump, est au cœur de l’actualité, de par les élections de mi-mandat.
Raison supplémentaire, s’il en faut, pour reparler d’un mouvement suscité par son élection, mais dont les origines semblent beaucoup plus ancienne :

21 janvier 2017, un vent de révolte souffle suite à l’investiture du nouveau président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, pointé du doigt pendant sa campagne pour ses propos misogynes.
En effet, plus de 450 000 personnes ont défilé dans les rues de Washington pour défendre les droits des femmes.
Cette Women’s March se répandit dans le monde, et d’autres femmes vont défiler, reprenant d’une seule voix un même slogan : « The Future is Female ».

 

Mais d’où vient ce slogan ?

Repris par une filiale de mode vestimentaire sur ses polos et sweat, cette phrase vient tout droit des années 1970.
Elle a été créée à New York par une libraire pour accompagner la création de la première librairie pour femme.
Elle a ensuite été reprise plusieurs fois, notamment en 2015 pour soutenir la culture lesbienne, avant de réapparaître en 2017.

 

Mais avant tout, ce slogan a permis de dénoncer une société patriarcale et misogyne et de revendiquer le droit des femmes a dire non, ainsi que l’égalité des sexes.

 

Nolan