DES JEUNES ORGANISATEURS TRÈS ACTIFS

Festival Du Grain À Démoudre,

DES JEUNES ORGANISATEURS TRÈS ACTIFS

Rencontre avec François Thieulen, élève du lycée François 1er, qui participe à l’organisation du festival cinématographique « Du Grain À Démoudre ».

Depuis combien de temps participes-tu au festival ?

François Thieulen : depuis 4 ans.

Que font les adhérents ?

F.T. : nous créons nos propres films/courts métrages, apprenons à utiliser une caméra et parfois nous avons l’occasion d’avoir un professeur de cinéma.

Quel thème aviez-vous choisi cette année ?

F.T. : la thématique était «les chroniques familiales»

Une compétition se déroule tout le long du festival. Quels films avez-vous élus cette année ?

F.T. : nous avons sélectionné 5 films : «Hearstone», un film Islandais de Guðmundur Arnar Guðmundsson ; «I am not a witch», long métrage de Rungano Nyoni de Zambie ; «Mobiles Homes», un film canadien de Vladimir de Fontenay ; «Children of the night» de l’italien Andrea de Sica, et enfin, «La fille Alligator», œuvre brésilienne de Felipe de Bragança.

Je précise que ce ne sont que des longs métrages et qu’il existe également une compétition pour les courts métrages.

Que t’apporte personnellement ce festival ?

F.T. : il m’a permis de rencontrer des personnes partageant la même passion pour le cinéma mais aussi des professionnels qui m’ont ouvert des portes pour mon futur.

Propos recueillis Clara Louchet et Amandine Huberson

Plus d’informations sur http://festival2017.dugrainademoudre.net/

Prix : entre 3 euros et 9 euros en fonction du film / Facebook : Festival du grain à démoudre / Twitter : @dugrain / Youtube : Du grain à démoudre